Inventaire réalisé pour le Contrat Vert et Bleu Bièvre Valloire

Ce contrat a été signé avec la Région Auvergne Rhône-Alpes dans le cadre du SRCE (Schéma Régional de Cohérence Ecologique) dont le but est d’enrayer la baisse de la biodiversité.

    Les enjeux

Tout au long de leur vie, les animaux ont besoin de se déplacer pour se nourrir, se reposer, se reproduire ou encore conquérir de nouveaux territoires. Les plantes elles aussi se propagent par leur pollen ou leurs graines.

De son côté, l’homme développe ses activités et aménage le territoire en conséquence : voies de transport, zones d’habitations, zones industrielles, lignes électriques, agriculture intensive.

Suivant leur emplacement et leur ampleur, ces aménagements peuvent devenir des obstacles la circulation de la faune et à la dissémination des plantes.

A plus long terme, des aménagements plus importants découpent le territoire entraînant ainsi un isolement des populations les unes des autres. Par conséquent

  • si l’une d’entre elles vient à disparaître le milieu qu’elle occupait ne peut pas être recolonisé
  • il n’y a plus de brassage génétique possible par l’arrivé d’individus extérieurs

On observe une baisse de la fertilité et une plus grande sensibilité aux maladies. Petit à petit des populations disparaissent, provoquant une diminution de la diversité biologique.

Pour enrayer cette baisse , il faut avant tout protéger des grands espaces non morcelé par les infrastructures, mais aussi :

  • sauvegarder dans le paysage tous les éléments qui permettent de relier les espaces naturels entre eux
  • recréer au besoin ces liens quand ils ont été rompus

c’est-à-dire préserver ou recréer des corridors biologiques.

Les haies constituent des corridors biologiques essentiels en Bièvre Valloire.

 

    Les inventaires communaux

Depuis 2016, BLE réalise un inventaire hiérarchisé des haies sur divers territoires communaux situés sur des zones à enjeux, dans un but de préservation et de restauration. Stéphanie Blachon et Claude Thiery sont salariés à temps partiel pour réaliser cet inventaire.

Communes inventoriées :

en 2016 : Pajay  et Beaufort

en 2017 : Thodure et Viriville

en 2018 : Sillans et Bévenais

Consulter l’inventaire des haies situées sur la commune de Pajay