….. à la recherche de la végétation sauvage dans les rues de La Côte Saint-André.

Vendredi 14 septembre plus d’une vingtaine de personnes se sont réunies pour découvrir quelques plantes sauvages de nos rues, souvent appelées à tort « mauvaises herbes ». Marie Duval de la société botanique Gentiana  de Grenoble, a accompagné cette découverte :

Ruines de Rome,

Digitaire,

Plantain…

…autant de petites plantes que beaucoup de villageois ne souhaitent plus voir en ville. Cette pression silencieuse était, entre autres raisons, à l’origine de l’emploi de pesticides par les commune afin de les faire disparaître, ce qui est désormais interdit par la loi.

Un des objectifs de l ‘opération  « ZERO PHYTO » est d’éduquer la population à accepter et apprécier ces plantes qui ont toute leur place en milieu urbain. Face au succès de cette première sortie, nous proposerons à nouveau une sortie prochainement.

sauvages de ma rue

Que dit la loi ?

Depuis la loi Labbé, les communes, à compter du 1er janvier 2017, n’ont plus le droit d’utiliser des pesticides pour l’entretien des espaces verts et des voiries. Pour faire face à cette évolution réglementaire, il est proposé aux collectivités un accompagnement technique pour arriver à l’objectif de ne plus utiliser de pesticides. Pour cela l’adhésion à une charte est proposée aux collectivités.

Plus d’infos sur le « zéro pesticide » sur le site dédié